Bon, on va le faire à la vaudoise

Magnifique canton dans lequel je vis. On construit, lentement, mais après, on s’y tient. C’est d’ailleurs plus généralement suisse, comme manière d’avancer. Mais dans le canton de Vaud, il me semble que c’est encore plus poussé. Tout prend un temps incroyable. Si vous faites de la politique, que ce soit dans une petite commune (j’en sais quelque chose) ou paraît-il dans les hautes sphères cantonales à ce qu’on m’a dit, l’arme absolue à avoir toujours avec soi, c’est la patience. Rien ne presse. Mais quand enfin on arrive à un compromis, on fait ce qu’on a dit, et généralement, après, « on…