Nyon, dernier jour: et dire qu’on a failli ne pas y aller!

Rentrés samedi soir, après l’épisode tellement déprimant de Renaud, au vu de la pluie qui tombait dru en fin de nuit, nous nous sommes dit que, peut-être, nous ne retournerions pas dimanche sur la plaine de l’Asse. Et puis, c’est fatigant 5 soirs de festival. Nous étions toujours dans ces dispositions quand finalement, le soleil est revenu. Quand même, il fallait se bouger, des semaines comme cela, ce n’est pas toute l’année, allez hop, départ, nous allions profiter de cette ambiance un peu magique une fois de plus. Nous sommes arrivés sur les dernières notes du traditionnel concert classique donné…