Luminar 4.3, toujours intéressant, mais doit encore mieux faire

Luminar m’a d’abord étonné, lorsqu’il est sorti, parce qu’il assumait le fait de n’être qu’un éditeur d’images, pas un logiciel de gestion de catalogue et qu’il était très différent de tout ce qui était proposé jusqu’alors par la concurrence. Et puis, Skylum, son éditeur, nous a promis l’arme absolue qui allait tuer Lightroom, vous savez, l’horrible, l’affreux, qui avait eu l’outrecuidance de passer au système de l’abonnement. D’abord, elle a mis du temps à venir, cette fameuse arme, mais elle a surtout été immensément décevante. Bon, d’accord, il était possible de voir les images, de naviguer dans une grille, créer…