Il vaut mieux parfois ne pas se précipiter

J’ai toujours en mémoire cette anecdote que l’on m’a racontée un jour. Un touriste était dans le désert marocain, sur une piste, et s’est ensablé. Il a tout essayé pour s’en sortir et n’arrivait pas à ses fins notamment en forçant quelque peu avec les gaz. Arrive un autochtone à qui le touriste demande de l’aide et qui commence par observer la situation. Il prend le volant, et par tout petits coups, d’avant en arrière, en prenant son temps, arrive à sortir la Jeep de sa situation inconfortable. Et là, l’autochtone explique au touriste épaté « vous, les Européens, quand il…