La poule aux œufs d’or des éditeurs photos: les add-ons

Beaucoup sont remontés contre Adobe parce que l’éditeur est passé au système de l’abonnement. J’ai beaucoup parlé de ce sujet, en grande partie pour défendre Adobe, société que je n’apprécie pas plus que ça, parce que son abonnement est imposé, certes, mais qu’il reste tout à fait abordable. Je vais le défendre encore un peu plus ici, parce que je suis reconnaissant d’une chose très importante à cet éditeur: il me fout la paix. Il me fout même une paix royale. Alors que les autres… Prenons au hasard Capture One. Celui-là, au niveau marketing, c’est le pire. Pas une semaine…

Toujours à la recherche d’un remplacement de Lightroom

Je n’abandonne pas mon idée de me défaire de Lightroom tôt ou tard, même si, pour l’instant, ce logiciel reste un must. Mais son abonnement est onéreux. 35.55 CHF (environ 32.63 €), à savoir 426.60 CHF (391 € par année), ce n’est pas rien, pour avoir 2 Tb d’espace, Lightroom et Photoshop mis à jour en permanence. Alors je cherche, je butine. Avec vous déjà essayé le logiciel Photo Supreme? Il me titille parce qu’il semble que nous avons ici un catalogueur qui peut travailler avec différents moteurs (DxO, CaptureOne, Lightroom, et d’autres au choix de l’instant) directement avec les RAW. J’ai téléchargé la…