Soyez visibles quand vous courez

L’autre soir, je rentrais chez moi et sur la route cantonale, quand soudain, un coureur en face de moi est apparu dans la nuit. Il était habillé tout en noir, faut le faire tout de même quand on sait que l’on sort en hiver et que la nuit tombe vite. Je l’ai vu au dernier moment, il venait contre moi, courant sur la gauche, ce qui faisait au moins une chose de juste chez ce coureur à pied, et je dois dire qu’il ne s’en est pas fallu de beaucoup pour que je le renverse. Cet exemple n’est pas un cas…