Pour le 200e, un programme rassurant

Je vais faire simple, pour ce 200e article, histoire d’avoir le temps de boire la caisse de champagne que j’ai prévu de boire au courant de la journée. Comment ça je travaille? Ah oui, c’est vrai, zut, je pensais que l’État de Vaud allait décréter férié cette magnifique journée. Ben non. Bon, ben je vais garder ce champagne pour les fêtes de Noël alors. En ce jour, j’aimerais juste dire deux mots d’un programme bien rassurant pour ceux qui étaient inquiets de ne pas savoir ce qu’allaient devenir leurs précieuses images envoyées dans le nuage d’Adobe, une fois qu’ils allaient…