À force de vouloir tout simplifier (quoique…), Apple en devient ridicule

Tout le monde sait bien que sans Apple (même si Jobs a pompé un certain nombre de choses ailleurs), on n’aurait pas une informatique aussi populaire grâce au Mac voire à ses prédécesseurs, Apple II en particulier, et que la téléphonie mobile et les tablettes seraient peut-être parties sur d’autres bases moins intuitives sans iOS. Il suffit de se demander où on en était avant l’arrivée de l’iPhone… Moi je sais, je me battais avec mes Palm Pilot, ce n’était pas simple, ne serait-ce que pour synchroniser nos rendez-vous ou nos contacts, ou même pour se connecter à Internet… J’en…