Test du viseur du Sony A7R IV et toute première prise en main de l’appareil

J’ai l’occasion de tester ces prochains jours un des premiers A7R IV arrivés en Suisse, grâce à PhotoGrancy à Lausanne, merci à lui. Sans lui faire de la pub, c’est toujours un réel plaisir pour moi de me rendre dans ce magasin tellement sympa et humain connu et apprécié par bien des lecteurs de ce blog. Une fois déballée, la bête montre immédiatement ses différences à celui qui possède un A7 plus ancien. Elle sera d’autant plus frappante que votre A7 est de première ou deuxième génération, mais même pour le possesseur de A7R III que je suis, les différences…

Un roi lion assez étonnant

L’un des premiers dessins animés que j’ai vus avec mes grands enfants, petits alors, c’était Le Roi Lion, de Walt-Disney, sorti en 1994. Un véritable must que je n’ai pas revu depuis 10 ans, puisqu’avec mon 4e fils, nous l’avons regardé de nombreuses fois au début des années 2000, jusqu’en 2008. Cela sans parler du jeu sur Nitendo qui était vraiment sympa, et de la comédie musicale à Paris que j’ai beaucoup appréciée alors. L’annonce du remake par Walt-Disney de ce film m’a un peu turlupiné: comment retoucher à une telle réussite en dessin animé de type traditionnel sans la démystifier? Évidemment, en…

Luminar annonce le remplacement de ciel pour la version 4… Ah?

J’ai présenté Luminar depuis ses débuts sur ce site, je l’apprécie beaucoup, il m’énerve parfois, vous pouvez lire tout ça en faisant une recherche sur le mot-clé… « Luminar » (mais non? Mais oui!). En quelques mots, Luminar, de Skylum, est un programme de retouche très puissant, et depuis peu de catalogage aussi. Vous remarquez que je n’ai pas écrit « Skylum est un programme de retouche et de catalogage très puissant ». Parce que si Skylum est très bon et incroyablement innovant en retouche photo, il en est seulement au début d’un long chemin en ce qui concerne le catalogage. Donc bon, je…

À force de vouloir tout simplifier (quoique…), Apple en devient ridicule

Tout le monde sait bien que sans Apple (même si Jobs a pompé un certain nombre de choses ailleurs), on n’aurait pas une informatique aussi populaire grâce au Mac voire à ses prédécesseurs, Apple II en particulier, et que la téléphonie mobile et les tablettes seraient peut-être parties sur d’autres bases moins intuitives sans iOS. Il suffit de se demander où on en était avant l’arrivée de l’iPhone… Moi je sais, je me battais avec mes Palm Pilot, ce n’était pas simple, ne serait-ce que pour synchroniser nos rendez-vous ou nos contacts, ou même pour se connecter à Internet… J’en…

Retour sur le Rock’n Poche 2019: de la bonne musique et une éclate (comprenne qui peut après lecture)

Le Rock’n Poche n’a pas failli à la règle. Ambiance festive, disponibilité et sourire de tous les bénévoles, organisation parfaite, sécurité assurée à l’entrée du site, beauté incroyable de cette Vallée Verte qui porte si bien son nom… Tout y était, y compris le principal, souvent, mais pas toujours en tout cas à mon goût, à savoir la musique. En matière de réussite, je note des groupes de la Grande Scène (la scène régionale que j’ai un peu écoutée, mais pas trop, je dois bien l’admettre, m’a semblé en dessous de ce que l’on peut découvrir les autres années) avec…

PDF Expert pour iOS passe à l’abonnement… et quel abonnement!

Vous le savez peut-être, je ne suis pas vraiment anti-abonnement. Il y a l’abonnement Adobe qui me convient parfaitement, celui d’Agenda dont j’ai parlé ici et qui est absolument génial puisque tant qu’on paie l’abonnement, on a les nouvelles fonctions, et quand on arrête de payer, on garde les fonctions que l’on a payées pendant l’abonnement, le programme continuant à être mis à jour. Il existe bien d’autres formules, plus ou moins… éthiques. Mais là, franchement, et pourtant j’aime beaucoup Readdle comme éditeur puisque j’ai même octroyé un Too Much Bô à leur version 2 de PDF Expert pour Mac (qui le…

10.14.6 pour les Mac, et retour sur la trottinette l’E-Twow (et notre beau canton) tant qu’on y est

J’ai failli la rater, celle-là. Il faut dire qu’hier, c’était le premier août, fête nationale, et que nous en avons profité pour faire quelques promenades pour montrer la Suisse à la jeune Allemande qui fait un échange linguistique avec la fille de Madame K. Hier, nous voulions lui montrer les trois lacs depuis le panorama formidable de la Dent de Vaulion d’où l’on voit le lac de Neuchâtel, le lac Léman et le lac de Joux ainsi qu’une bonne partie de notre canton de Vaud. Pour vous rendre compte de la beauté de l’endroit, quoi de mieux que la promenade…

BusyContacts: LE gestionnaire de contacts pour MacOS

J’aime beaucoup les gestionnaires de PIM (pour Personal Information Manager) ou GIM pour Gestionnaire d’Informations Personnelles qui touchent en particulier la gestion des calendriers et des contacts. C’est d’un gestionnaire de contacts dont j’aimerais vous parler ici. Actuellement, et depuis pas mal de temps je jongle un peu entre différents logiciels spécialisés dans la gestion des contacts: Contacts, l’application d’Apple que je n’utilise presque jamais, parce que trop basique et peu pratique; Full Contacts, que je vais certainement abandonner parce qu’il me coûte trop cher (abonnement) et qu’il est remplacé en grande partie par CardHop; CardHop, dont je vais parler…

Swisscom: 50 francs pour compenser la perte des données, ça rassure!

Lu cet article, samedi, sur 24 heures… Purée, je suis content de ne pas avoir mes données chez Swisscom! Bon… remarquez, ça vaut pourtant la peine! Vous perdez, selon le journaliste, peut-être l’entier de vos photos, selon Swisscom qui n’est pas très précis à ce que dit 24 heures, 5 % de ces dernières, et vous touchez 50 francs suisses (43 €) de dédommagement, waouh, généreux, Swisscom! Bon, assez ri. C’est pour le moins inquiétant, ce qui arrive chez notre opérateur national qui se vante d’être hyper sûr et de garder toutes nos données sous nos montagnes, en toute sécurité. Cela me conforte…

Rock’n Poche 2019, ça va déménager!

Comme chaque année, depuis 28 ans, le Rock’n Poche occupe l’alpage un peu au-dessus d’Habère Poche, dans la très belle Vallée Verte. Comme d’habitude, tous ceux qui aiment le rock français un tantinet engagé et l’électro en fin de soirées se retrouveront devant la scène principale, la scène régionale, ou entre les deux sur la rue de l’Alpage, bardée sur ses côtés de stands de nourriture de toutes sortes, mais essentiellement locale. Cette année, l’affiche est la suivante: Je crois que je n’ai jamais vu Trust que j’ai pourtant un peu écouté il y a… ouaf… je ne préfère pas…