Le Festival Lavaux Classic et la CGN, un bien joli moment

Il est des fois où l’on regrette de n’avoir pas pris son bel appareil photo et où l’on est content en même temps que l’iPhone X ne se débrouille pas trop mal pour le remplacer, même si dès qu’il fait sombre…. Nous étions mercredi soir au Festival Lavaux Classic, dans un cadre un peu particulier: une croisière le long du Lavaux, classé au patrimoine de l’UNESCO (merci Frantz Weber!), cette splendide région sur la rive nord du lac Léman, à l’est de Lausanne où l’on cultive le très bon vin sur des terrasses abruptes, le raisin profitant ainsi d’un ensoleillement…

Le Festiboc est annulé après une belle première soirée

Quelle tristesse de lire ce matin cette annonce du Fesitboc: FestiBoc 2019 Soirée du samedi 15 juin ANNULÉE Suite aux lourds dégâts subis par nos infrastructures dans la nuit de vendredi à samedi à cause de la météo, nous sommes contraints d’annuler complètement le FestiBoc pour ce samedi 15 juin. La sécurité des spectateurs et du staff n’est malheureusement plus assurée, nous devons jeter l’éponge… Nous vous remercions de votre compréhension. Quand on voit ce que tous ces bénévoles ont fait pour que tout se passe pour le mieux, les séances d’organisation, les dizaines d’heures de montage sous la pluie, ça fait tout de même…

My Songs, Sting revisité par lui-même, ça fait du bien!

J’adore Sting, de l’époque de Police, bien sûr, mais aussi de sa période solo, c’est-à-dire dès 1986. Je ne dois pas être le seul, j’imagine, je me souviens d’ailleurs d’un très chouette article de notre regrettée Anne Cuneo à l’époque sur Cuk.ch qui racontait l’enregistrement du disque de Sting chantant du John Dowland (né en 1563, mort en 1626) chez Deutsche Grammophon, comme quoi, Sting est capable d’oser des choses pour le moins étonnantes, avec succès d’ailleurs. J’ai eu l’occasion rare de le voir à Paleo en 2015, concert mémorable d’ailleurs, sous la pluie qui n’avait réussi ni à faire fuir…

Festiboc 2019, les 14 et 15 juin 2019

Je vous ai déjà parlé deux fois du Festiboc ces dernières années, ce chouette petit festival réalisé par une équipe de bénévoles de Bofflens et leurs amis venus souvent d’ailleurs. Situé à Bofflens, sur la dernière place de village complètement herbée du canton de Vaud, ce festival porte son nom en relation avec ses habitants, à savoir les Bocanis. Festiboc, vous avez compris? C’est bien, vous êtes rapides. J’ai habité pendant 15 ans ce village et j’en garde un bon souvenir, ce qui me fait d’autant plus plaisir de le retrouver chaque année à l’occasion de ce festival décrit ainsi…

Le dernier album d’Edgar Moreau: le violoncelle magique

Vendredi, parmi les nombreuses sorties de la semaine, j’ai découvert le dernier album d’Edgar Moreau, accompagné divinement par Les Forces Majeures, tout ce beau monde dirigé par l’excellent Raphaël Merlin. Alors là, pour tout vous dire, ça a été une vraie claque. Déjà que le violoncelle est l’instrument qui m’a toujours fait rêver (si je devais repartir à zéro, je prendrais le violoncelle plutôt que le violon), mais là, j’en suis tombé par terre. Edgar Moreau n’a pas encore 25 ans, est né à Paris, est surnommé depuis longtemps « Le Petit Prince du violoncelle » avec son air d’éternel adolescent sympa….

La 5e de Beethoven en luge

Juste avant d’aller me coucher ce 25 décembre, voilà que je reçois cette petite animation qui a pris tout de même 3 mois de travail à son auteur. Je trouve ça génial, musical et incroyablement poétique… Observez la dynamique de l’animation, notamment dans les rebondis. Oui, celui qui a fait cette animation (Doodle Chaos?) a tout compris de la musique. Prenez 4 minutes de votre temps, et admirez. Moi, je trouve ça tout simplement dingue…  

Véronique Sanson en Duos Volatils

Ce n’est pas tout à fait l’article qui était prévu, je pensais plutôt vous offrir un test sur MailButler, mais je n’arrive pas à en faire le tour, tellement il est dense, et tellement la période d’avant Noël l’est aussi en matière d’activités dans tous les sens. Alors je me laisse quelques jours, et je me permets de vous parler d’un album sorti vendredi passé, que je trouve très réussi, signé Véronique Sanson: Duos volatils Il faut vous dire que Véronique Sanson a été quelqu’un de très présent dans ma vie d’adolescent, plus tard aussi d’ailleurs, j’ai adoré sa musique, ses…

Fabrication d’une enceinte Jean Maurer: le film

Je vais faire très très court en ce lundi pour vous laisser le temps de regarder ce qui suit. Ce d’autant plus que je vais honteusement pomper dans le commentaire de Tilékol (un immense merci à lui) à propos de l’article de vendredi. À savoir le film de la construction des enceintes Jean Maurer, film dont j’ignorais l’existence. Juste un mot pour vous dire l’émotion que j’ai ressentie en visionnant ce film, et en tournant le regard ensuite vers mes enceintes. J’avais bien vu à de (très) nombreuses reprises les ateliers de Jean Maurer, mais je crois que je ne…

Non, Johnny n’a pas fait l’album de trop, bien au contraire

Laissons de côté voulez-vous cette histoire d’héritage qui peut nous choquer, mais dont nous ne savons pas grand-chose en fait qui nous permette de juger et de prendre parti, puisque cette histoire est dans les mains de la justice. Laissons de côté également le fait que ce disque est une immense opération commerciale ce qui suffirait normalement pour me faire passer mon chemin sans l’écouter. Mais ce serait vraiment trop bête. Parce qu’après avoir écouté l’album 4 fois tout entier ce week-end, en courant, mais aussi à la maison, dans de très bonnes conditions sonores, je peux dire que Johnny…

Le Sony A7R III en concert, au Rock’n Poche 2018

C’est un Rock’n Poche un peu spécial que nous avons vécu cette année. Musicalement, c’était un tout bon cru, bien meilleur, à mon avis, que celui de l’année passée. Mais bon, je ne peux pas ne pas mentionner une tristesse certaine puisqu’un festivalier de 30 ans y a trouvé la mort pendant la nuit de vendredi à samedi, suite à l’ingurgitation d’un cocktail d’amphétamines et d’alcool  selon le procureur de la République. Oui, c’est triste, de se dire qu’un endroit aussi chaleureux peut être le lieu d’un tel drame. Parlons d’abord rapidement de la musique Je reviens d’abord sur le côté…