Bernard Lavilliers, Eddy Mitchell et Moriarty

Je sens bien que je commence à vous les briser menu, avec mes articles sur Lightroom. Oui, mais bon, ils parlent photo et Mac, donc deux thèmes qui sont en exergue de ce site. Alors bon, je peux m’étendre un peu, non? Bon… on va pauser en ce milieu de semaine tout de même, et parler de musique. Tout l’été, la francophonie et ses radios ont fait la fête à Bernard Lavilliers. Même si je ne suis pas du tout convaincu par le montage tendu et dans tous les sens de ces 9 épisodes (pourquoi par exemple dire, 5 minutes après…

Tetzlaff, Radulovic, et tant d’autres… à quoi bon continuer à jouer?

Je vous ai parlé plusieurs fois de toute l’admiration que j’ai envers Janine Jansen, cette violoniste dont j’ai tous les albums et que j’ai vue deux fois en concert. Ne croyez pas pour autant que je fais une fixation sur elle. Il y en a d’autres, beaucoup d’autres qui méritent une écoute plus qu’attentive. J’aimerais commencer par parler des œuvres que j’ai écoutées des dizaines de fois par des artistes aussi exceptionnel(le)s les un(e)s que les autres: les sonates et partitas de Bach pour violon. Pour être en train péniblement d’essayer d’en jouer quelques-unes ces derniers temps, de partitas, je…

Haendel, il ne serait-il pas un artiste du 20e siècle, des fois?

Nooooon, je rigole hein, là, juste au-dessus, dans le titre. Je ne suis pas tout à fait inculte non plus… Georg Friedrich Händel ou Haendel est un compositeur allemand digne représentant de la musique baroque, devenu sujet anglais (tiens, ça, je ne savais pas, et là, il s’est appelé Handel, raison pour laquelle on le trouve souvent sous ces deux graphies), né le 23 février 1685 à Halle et mort le 14 avril 1759 à Westminster. J’avais un copain musicien de rock (mais aussi en classe professionnelle en piano ET en violon au conservatoire, en plus d’être champion suisse ou…

Gauvain Sers: de belles histoires en chansons

J’écoute de la chanson française depuis tout petit. Certes, moins depuis quelques années, mais tout de même, j’en écoute toujours, avec quelques découvertes ou confirmations, comme Camille, Juliette Armanet, Albin de La Simone ou encore Radio Elvis, dont je vais vous reparler bientôt. Il y a quelques semaines, Marc Maurer, ingénieur chez Jean Maurer dont je vous ai abondamment parlé sur Cuk.ch et accessoirement fils de ce dernier, était chez moi pour des raisons hi-fiyennes que je vous expliquerai bientôt. Dans la conversation, il me disait tout le bien qu’il pensait de Gauvain Sers, un chanteur qui fait, entre autres…

Les écoutes du Cuk, et si nous étions éclectiques?

En ce lundi, je vous propose d’écouter deux albums bien différents, puisque de deux genres éloignés de presque 3 siècles dans leur composition. Juste pour préciser les choses par rapport à ces articles de la catégorie Les écoutes du Cuk: pendant plus de 40 ans, je n’ai écouté que de la chanson française et quelques groupes anglo-saxons. J’ai été fan de Peter Gabriel, des Pink Floyd et de Genesis, des Beatles, entre 16 et 25 ans, mais dans le même temps, et surtout plus tard, je préférais écouter Nougaro, Véronique Sanson, Bécaud, Brel, Marie-Paule Belle, Isabelle Mayereau, Bernard Lavilliers. Étonnamment…

Camille, vous êtes toujours aussi géniale, Ouï.

Il faut vous le dire, je suis frappadingue du prénom de Camille. À cause de Madame K, d’abord (oups, zut, je me suis trahi), ça, c’est sûr, mais aussi parce que c’est le nom d’une des chanteuses que j’apprécie le plus depuis des années. Donc j’aurais pu ajouter un s à géniale dans titre de cet article parfait pour un jour férié puisque vous aurez le temps d’écouter et de regarder. Mais bon, je connais Madame K, elle n’aimerait pas que je parle d’elle, déjà là, je sens qu’elle risque de ne pas apprécier que je l’aie évoquée ici. Donc je reviens à…

Les écoutes du Cuk (1)

En ce lundi de Pâques, je vous propose, pendant que je finis un gros test pour demain à propos de MailButler, de vous intéresser ou non à quelques petites découvertes musicales que j’ai faites ces derniers temps. Tiens, pour ces petites découvertes dont je vais vous faire part régulièrement, je vais essayer un concept. D’abord, je vous dis pourquoi j’ai aimé l’album et pourquoi il m’a marqué, et lorsque c’est possible, je vous glisse « l’avis de Qobuz ». Ce sont des spécialistes bien plus forts que moi dans le domaine de la critique, je trouve intéressant de vous faire profiter de…