My Songs, Sting revisité par lui-même, ça fait du bien!

J’adore Sting, de l’époque de Police, bien sûr, mais aussi de sa période solo, c’est-à-dire dès 1986. Je ne dois pas être le seul, j’imagine, je me souviens d’ailleurs d’un très chouette article de notre regrettée Anne Cuneo à l’époque sur Cuk.ch qui racontait l’enregistrement du disque de Sting chantant du John Dowland (né en 1563, mort en 1626) chez Deutsche Grammophon, comme quoi, Sting est capable d’oser des choses pour le moins étonnantes, avec succès d’ailleurs. J’ai eu l’occasion rare de le voir à Paleo en 2015, concert mémorable d’ailleurs, sous la pluie qui n’avait réussi ni à faire fuir…

Le dernier album d’Edgar Moreau: le violoncelle magique

Vendredi, parmi les nombreuses sorties de la semaine, j’ai découvert le dernier album d’Edgar Moreau, accompagné divinement par Les Forces Majeures, tout ce beau monde dirigé par l’excellent Raphaël Merlin. Alors là, pour tout vous dire, ça a été une vraie claque. Déjà que le violoncelle est l’instrument qui m’a toujours fait rêver (si je devais repartir à zéro, je prendrais le violoncelle plutôt que le violon), mais là, j’en suis tombé par terre. Edgar Moreau n’a pas encore 25 ans, est né à Paris, est surnommé depuis longtemps “Le Petit Prince du violoncelle” avec son air d’éternel adolescent sympa….

Véronique Sanson en Duos Volatils

Ce n’est pas tout à fait l’article qui était prévu, je pensais plutôt vous offrir un test sur MailButler, mais je n’arrive pas à en faire le tour, tellement il est dense, et tellement la période d’avant Noël l’est aussi en matière d’activités dans tous les sens. Alors je me laisse quelques jours, et je me permets de vous parler d’un album sorti vendredi passé, que je trouve très réussi, signé Véronique Sanson: Duos volatils Il faut vous dire que Véronique Sanson a été quelqu’un de très présent dans ma vie d’adolescent, plus tard aussi d’ailleurs, j’ai adoré sa musique, ses…

Hailey Tuck: une chanteuse de jazz qui a la classe

Cela va être très court en ce mercredi. Parce qu’il n’y a pas grand-chose à dire, il faut juste écouter. Je vous donc laisse juste découvrir le premier album de Hailey Tuck, produit par Larry Klein, qui est aussi producteur de Madeleine Peyroux et de Melody Gardot, juste pour vous donner quelques références. L’album, Junk, est une petite merveille, Qobuzissime, soit dit en passant.   Je vous donne les titres, dont certains sont bien connus, mais revisités avec beaucoup de goût, avec des arrangements parfaits, et une prise de son parfaite. Madame K me disait hier soir qu’il y avait un…

Elina Duni: Partir

Je suis tombé l’autre jour sur une interview de la chanteuse de jazz d’origine albanaise, Elina Duni (non Caplan, je ne me suis pas trompé sur le nom, cette fois). J’ai écouté sa reprise de Brel, Je ne sais pas. Je roulais, dans une voiture pas particulièrement silencieuse, avec une installation tout à fait ordinaire, dans le mauvais sens du terme, et pourtant, il n’y avait plus que le piano et sa voix simplement incroyables dans la voiture. Plus rien d’autre que cette chanson ne comptait pour moi, et j’imagine que je roulais en ayant la priorité de droite en…

Camille en concert à Pleyel, comme si vous y étiez

Je vous ai parlé ici déjà du très beau dernier disque de Camille, et ici de son concert en novembre à Beaulieu, Lausanne. Inutile donc de vous en dire beaucoup plus, si ce n’est que l’autre jour, j’ai reçu un courriel de Dominique Python qui m’annonçait un joli cadeau d’Arte: le concert de Camille, pratiquement celui que nous avons vu, en intégralité. Tout d’abord, ne vous dites pas, je regarderai demain. Parce que vous allez la rater, à force de vouloir toujours procrastiner, et ça, ce serait moche. Le concert est en effet disponible sur Arte, à cette adresse, mais seulement…

Melody Gardot mise à nu au propre et au figuré

Quand Melody Gardot sort un nouvel album, je saute dessus (l’album donc, que ce soit bien clair). J’adore sa voix, son groove, cette douceur, cette langueur parfois, cette précision, cette manière de susurrer à l’oreille. Retour en arrière sur sa carrière avec ce dernier album qui retrace ses enregistrements un peu partout en Europe ces quatre dernières années, avec son groupe qu’elle considère aussi important qu’elle. Il faut dire qu’ils sont bons, et Melody Gardot leur cède souvent la place, pour les mettre en avant. Il y a du vécu dans ce disque, du grain, et l’on n’a pas gommé…

Le drôle de concert de Bernard Lavilliers

Mercredi, nous étions à la salle Métropole à Lausanne, pour voir le concert de Bernard Lavilliers. C’était la 3e fois que j’avais la chance de le voir sur scène, parce que, comme je l’ai déjà dit lors de son premier disque, pour moi, Lavilliers, c’est quelque chose, pour sa voix exceptionnelle, ses paroles et ses musiques. Le début du concert a été pour le moins surprenant. Première chanson qui est aussi la première chanson de son dernier album dont j’ai déjà parlé ici: le poème de Pierre Seghers, La Gloire: derrière un rideau, en ombres chinoises. La musique est bonne, le…

Attention pépite: Dalida by Ibrahim Maalouf

Rarement, un album m’a autant scotché sur mon canapé. Dans mon article de vendredi, je disais tout le mal de la compilation dédiée à Johnny, sortie en novembre 2017, sorte de bricolage vite fait parce que c’était le moment. Elles sont rares, mais il existe des exceptions dans cette mode des reprises: celle dédiée à et avec Eddy Mitchell dont j’ai parlé ici par exemple. En voici une autre, certaienent la plus belle qui nous arrive depuis bien longtemps. C’est Dalida, by Ibrahim Maalouf. Je ne pensais pas réécouter un jour des chansons de Dalida autrement que comme musique de fond, à la…

Il méritait bien mieux que ça

Comme vous, peut-être, j’ai dit «?oh non!?» quand j’ai reçu le push, mercredi à 5 heures du matin annonçant la mort de Johnny. Le but n’est pas tellement d’en rajouter une couche ici, même si j’ai, à l’instar de beaucoup d’entre vous, eu le sentiment qu’un petit bout de ma vie, beaucoup de petits bouts en fait, partaient en fumée avec sa disparition. Avant d’entamer le sujet qui aurait dû justement paraître normalement mercredi s’il n’y avait pas eu mardi l’arrivée de Watch OS 4.2 (comme vous le comprendrez, il y aurait eu alors comme une petite collusion de sujets),…