Dimanche prochain, on vote sur des sujets importants

Oui, je sais, aujourd’hui devrait être le jour de l’Open Bar. Mais voilà, depuis vendredi, j’ai des problèmes avec les commentaires. GraphComment est dessus, mais je ne sais pas si ça pourra être réparé dans la journée de lundi. Et même si ça l’était, ça ne serait pas avant je ne sais pas quelle heure. Donc vous avouerez que ce n’est peut-être pas le moment de demander aux lecteurs de … Continuer la lecture

Commandes Apple: comme un léger goût de gaspillage

Oui, je sais bien, je vais vous paraître peut-être en légère contradiction avec l’article de jeudi à propos de la pollution numérique et de l’impact de celle-ci sur notre planète. Il se trouve que j’ai un énorme défaut dans ma vie: même quand je fais attention, je perds quasiment tout, et ceci tout au long de la journée. Quand j’écris tout, j’exagère. Je perds mon porte-monnaie, mon téléphone, mes clés, … Continuer la lecture

Pollution numérique, on fait quoi avec ça?

Ce lundi, j’apprends qu’Apple va enfin mettre son catalogue musical au format lossless, c’est-à-dire en proposant des albums en qualité CD. Et bam, Amazon fait de même, il sera suivi de très près par Spotify. La nouvelle m’aurait pleinement réjoui il y a quelques jours. Mais voilà… Dimanche passé, Le Matin Dimanche, seul journal à sortir ce jour-là en Suisse romande m’a rappelé ce que je savais déjà mais que … Continuer la lecture

Bye bye Seat Ibiza, hello Renault Zoé!

Je viens de passer trois ans avec une Seat Ibiza motorisée par un 3 cylindres essence dotée de 110 chevaux. Aucun problème avec cette voiture qui tourne comme une horloge et qui consomme 5.9 litres au cent de sans-plomb. Silencieuse, un peu tape-cul certes, mais confortable, boîte de vitesses automatique impeccable, je n’avais pas grand-chose à critiquer sur ce véhicule du groupe VW, donc bien fini et bien pensé. Sauf … Continuer la lecture

Pourquoi il faut voter OUI à l’initiative “Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse”

Je vous ai parlé par trois fois des votations du 13 juin, en me focalisant sur les initiatives écoresponsables. La première fois, c’était ici, à propos de la campagne des opposants, la deuxième fois, un coup de gueule, c’était là, à propos de la “prise en otage” des femmes, toujours dans la campagne des opposants, et la troisième fois, c’était ici, où j’expliquais pourquoi il fallait voter OUI à l’initiative … Continuer la lecture

Pourquoi l’initiative “eau propre” doit être acceptée

J’ai parlé par deux fois des initiatives écoresponsables que les Suisses devront accepter ou refuser le 13 juin 2021. J’ai expliqué ici ce qu’était une initiative pour tous ceux qui ne sont pas au courant du fonctionnement de nos institutions et exprimé mon questionnement à propos du financement de la campagne du Non à ces initiatives. J’ai expliqué ici ce que je pensais des méthodes des mêmes opposants. Mais avant … Continuer la lecture

Initiatives éco-responsables: les opposants osent tout!

Comme je l’ai expliqué dans cet article, dans un peu plus d’un mois, le 13 juin, en Suisse, nous devrons voter, entre autres sujets importants, sur deux initiatives, la première est intitulée « pour une Suisse sans pesticides de synthèse » et la seconde « Pour une eau potable propre et une alimentation saine – Pas de subventions pour l’utilisation de pesticides et l’utilisation d’antibiotiques à titre prophylactique“. Je prévois de vous en … Continuer la lecture

Campagne des opposants aux initiatives anti-pesticides: j’ai juste une question à leur attention

Les lecteurs du Blog du Cuk sont, pour plus de la moitié d’entre eux, de provenance d’autres pays francophones que celui dans lequel je vis, la Suisse. Mais ce dont je vais parler ici peut très bien vous intéresser, si vous êtes “d’ailleurs”, du moins je l’espère. Cela pourrait, entre autres choses, vous montrer comment fonctionne notre démocratie directe. De plus, la problématique de l’impact des pesticides sur l’environnement et … Continuer la lecture

Acheter local, vraiment? Bio, évidemment, mais sinon…

Bien évidemment, je privilégie le local depuis des années et des années, comme beaucoup j’imagine, parce que, même s’ils sont un peu plus chers, les produits régionaux évitent des transports inutiles, rétribuent plus ou moins correctement les agriculteurs, en tout cas bien mieux que les ouvriers marocains le sont en Espagne, pour ne prendre que cet exemple et pour ne pas parler des ouvriers africains exploités et à la limite … Continuer la lecture