Au risque de passer pour un ringard, et si on laissait une chance à Franck Dubosc?

Oh! Un article un dimanche, alors qu’il a dit qu’il voulait se reposer. Eh oui, mais écrire quand on en a envie, ça permet d’écrire même un dimanche, et même très brièvement, avec un titre qui sera presque plus long que l’article lui-même, et une parution à n’importe quelle heure (fini le 00:01!). Juste un petit coup de cœur ce matin pour vous dire que moi qui n’aimais pas particulièrement Franck Dubosc et ses divers films «?Campeurs?», je suis allé voir hier soir Tout le monde debout. On l’y retrouve avec la magnifique Alexandra Lamy, et les parfaits Gérard Darmond…

Black Panther, le film qui casse les codes, la Ch’tite famille et… non, je ne vais pas le mettre en titre…

Ce week-end, nous avons vu deux films et demi. Enfin, disons que j’en ai vu deux et demi et Madame K deux seulement. En effet, j’ai tenu à essayer d’aller voir les Tuches 3 et j’ai donc été lâchement abandonné par ma compagne qui a refusé avec une certaine rigidité de m’accompagner. Je n’avais vu ni le 1, ni le 2, et j’avais vu une fois la bande-annonce du 3. On m’avait annoncé une catastrophe, un ratage complet, mais qui allait faire des millions d’entrées, j’ai voulu voir de quoi il en retournait. Je précise que j’ai un abonnement qui…

3 Bilboards, les panneaux de la vengeance: magnifique!

Nous avons vu deux films ce week-end. Je vais surtout m’étendre sur le premier, à savoir 3 Bilboards, les panneaux de la vengeance. Un film qui a gagné de nombreux prix, notamment celui du meilleur scénario à  la Mostra de Venise. L’histoire en quelques mots: 3 panneaux publicitaires gigantesques, en bois, abandonnés au milieu de nulle part, près d’Ebbing, dans le Missouri… Midred Hayes, Frances McDormand a perdu sa fille, violée sur la route alors qu’elle rentrait à la maison, en pleine nuit. L’affaire n’avance pas, parce qu’il n’y a aucun indice. Pour faire bouger les choses, la mère loue, avec…

Une série exceptionnelle: Little Big Lies

En ce moment, nous regardons une série vraiment sympa, pas toute neuve toute neuve puisque la saison 1 date de 2011, il s’agit de Suits. Ce n’est pas d’elle que je veux parler aujourd’hui, mais j’aimerais juste dire au passage qu’elle est vraiment sympa, avec tous les ingrédients que j’aimais dans Starsky et Hutch, ou dans Amicalement Vôtre deux séries de ma jeunesse basées sur des duos de personnages improbables. Sauf qu’elle se passe dans le monde sauvage des grands cabinets d’affaires new-yorkais. Humour, humanité (elle est bien là, mais il faut gratter), intrigues, amour, argent, coups tordus, tout y est…

Le grand méchant renard: une vraie réussite

Noël est une période sympa pour aller voir des films avec les enfants. Nous avons vu Santa et Cie, de et avec Alain Chabat. Comédie française sympathique, avec un Chabat qui se lâche un peu moins que d’habitude, ce qui est un peu dommage d’ailleurs. De manière générale, tant que «?parents?» d’enfants qui grandissent ou sont déjà adultes, je dois dire que je ne suis pas fâché de quitter peu à peu les dessins animés américains gros budget et grand spectacle qui veulent nous imposer 5 gags à la minute, pour absolument plaire autant aux parents qu’aux enfants. Dimanche passé,…

A Beautiful Day et Le Brio

Deux films du week-end aujourd’hui. Le premier est tout à fait étonnant. Il s’agit de A Beautifull Day. Un politicien tout pourri met sa propre fille à disposition d’un réseau pédophile constitué entre autres, en sus de lui-même, d’un sénateur américain. Pris soudainement de remords suite à la disparition de son enfant, il fait appel à un homme bourru, secret, ancien soldat, tueur à gages, joué par Joaquin Phoenix, excellent dans ce rôle (premier prix d’interprétation masculine à Cannes), qui va tout faire pour la tirer de là. Ce film, qui a obtenu également le prix du meilleur scénario à Cannes, est…

5 films à l’affiche

Dimanche, vu qu’il ne faisait pas tellement beau, après une petite course à pied sur la place d’armes de Bière et une bonne douche bouillante pour arriver vaguement à me réchauffer (faudra penser à ressortir les vêtements longs et les couches inférieures d’ici peu, brrr et zut), nous sommes allés, avec Madame K, au cinéma à 11 h 20, et en sommes ressortis à 22 h 30. Je précise que nous avons l’abonnement Pathé, ce qui nous permet, pour 40 francs par mois, d’aller au cinéma en illimité. Quant on sait que dans ces cinémas, en Suisse, les places sont vendues 19.50 francs suisses dans…